Olifant dit le Cor de Roland, XIe siècle

Olifant dit le Cor de Roland, XIe siècle 2017-01-10T13:02:00+00:00

Project Description

Olifant dit le Cor de Roland, XIe siècle

Salerne (Italie)

Ivoire

D : 9,5 cm L : 52 cm

Inv. 18036

Objet profane utilisé pour la chasse comme pour la guerre, un olifant est un cor taillé dans une défense d’éléphant. L’exemplaire conservé au musée Paul-Dupuy provient du trésor de l’église Saint-Sernin où sa présence est attestée depuis le XIIIe siècle. Il était alors présenté comme une précieuse relique, puisqu’il passait pour être le célèbre cor utilisé par Roland, neveu de Charlemagne, lors de la bataille de Roncevaux. Son pavillon se serait même fendu par la force du souffle du héros dont l’épopée est popularisée au XIIe siècle par la Chanson de Roland.

En réalité, l’objet date du XIe siècle et ne peut avoir appartenu à un personnage ayant vécu au VIIIe siècle. Il est attribué aux ateliers de Salerne, en Italie méridionale, véritable relais entre l’empire byzantin, le monde musulman et l’occident chrétien. L’inspiration orientale se ressent d’ailleurs dans les lions, sphinx, panthères, chameaux et autres animaux sculptés sur cet objet initialement profane. Associant la rareté de l’ivoire à la qualité de la matière, ces objets précieux étaient particulièrement appréciés de l’aristocratie. A la fin du XIe siècle, des alliances matrimoniales se tissent entre la famille comtale de Toulouse et la famille de Robert Guiscard, normand conquérant de Salerne en 1076. On pourrait donc imaginer que l’olifant soit arrivé à Toulouse à l’occasion de quelque échange de cadeaux puis offert à l’église Saint-Sernin par la famille comtale.

Saisi à la Révolution française, le cor a été dépouillé de ses garnitures en argent avant de rejoindre les collections municipales.

Marie-Pierre Chaumet