Serrure à moraillon, Toulouse, vers 1500

Serrure à moraillon, Toulouse, vers 1500 2017-01-10T13:04:02+00:00

Project Description

Serrure à moraillon, Toulouse, vers 1500

Fer forgé

H : 21 cm L : 17 cm P : 8 cm

Inv. 18 180

Une serrure aussi somptueusement travaillée constituait autant un organe de sécurité qu’un élément de décor. Réalisée en fer forgé, elle est formée de deux éléments principaux, le plâtre, la plaque du fond qui porte le mécanisme, et la platine, la plaque avant qui porte le décor. Ces deux parties sont maintenues entre elles par des rivets placés aux quatre angles et dont les têtes prennent la forme d’anges.

Le décor de la platine, d’une certaine complexité, est organisé en registres structurés par des éléments inspirés de l’architecture. Le fond végétal, caractéristique de la fin du style gothique, est traité en orbe-voie et laisse apparaître un fond textile rouge dont on devine encore quelques traces. Les figures se répartissent autour de l’image centrale de Marie placé sur le moraillon, partie mobile de la serrure. Dans une mandorle ardente, un croissant de lune à ses pieds, elle apparaît telle qu’elle est décrite dans l’Apocalypse de saint Jean. A sa droite et à sa gauche se tiennent un héraut et un sauvage représenté nu. En dessous, deux autres hommes nus sont représentés à l’horizontal, l’un bénissant à gauche, l’autre brandissant une arme à droite.

Marie-Pierre Chaumet