Pendule portique en cristal taillé et bronze doré

Le musée Paul-Dupuy vient d’acquérir une pendule rare.

Signature de la veuve Désarnaud, époque Charles X (1757-1836).

Cette pendule portique en cristal taillé et bronze doré est typique du goût sous Charles X (1757-1836). Le cadran porte la signature rare de la veuve Désarnaud. Fondatrice vers 1802 du magasin l’Escalier de Cristal au Palais Royal et fournisseuse officiel de la Couronne, cette commerçante a joué un rôle essentiel dans la diffusion du cristal taillé monté sur bronze doré. En effet, elle aurait été la première à pratiquer cette technique pour la création de mobilier et d’objets d’art. À la même époque, elle réalise une exceptionnelle coiffeuse pour la duchesse de Berry actuellement conservée au musée du Louvre. Sur ce meuble, la taille du cristal est identique à celle de la pendule du musée Paul-Dupuy. Très peu d’objets peuvent lui être directement attribués. La présence de sa marque sur cette horloge en fait un objet du plus grand intérêt.

Désarnaud - Pendule portique en cristal taillé et bronze doré
2016-11-07T20:53:56+00:00 09/12/15|Acquisition|