Antoine Dumas, Horloge de table

Antoine Dumas, Horloge de table2019-01-29T15:38:55+00:00

Project Description

Antoine DUMAS
Horloge de table
Toulouse, vers 1560
Musée Paul-Dupuy, inv. 18079

Boîte hexagonale de cuivre doré, à dôme gravé et repercé, sise sur un soubassement délimité par deux moulures. Les six côtés sont décorés de personnages symbolisant les jours de la semaine, comme le rappellent les inscriptions gravées dans l’attique de chaque face. Les costumes de personnages sont très allemands, et probablement copiés sur des gravures de petits maîtres provenant de ce pays. Une arcature de style classique rythme chaque face. Elle est signée sur la fausse plaque portant le cadran, visible uniquement quand le mouvement est sorti de sa boîte : A. DVMAS et sur le fond de la boîte : A TOLOSE.

Horloge de table de Dumas, Toulouse, vers 1560, Toulouse, 1550-1560. © M. Hayard /Musée Paul-Dupuy Horloge de table de Dumas, Toulouse, vers 1560, Toulouse, 1550-1560. © M. Hayard /Musée Paul-DupuyHorloge de table de Dumas, Toulouse, vers 1560, Toulouse, 1550-1560. © M. Hayard /Musée Paul-Dupuy

Le mouvement à étages est typiquement français : sonnerie en bas, mouvement en haut avec échappement à roue de rencontre et foliot. Toutes les roues sont à l’origine entièrement en fer, seules les fusées, les barillets et les platines sont en laiton. L’ensemble est monté chevillé, sans aucune vis. Les vis ne sont apparues en horlogerie qu’à la fin du XVIe-début du XVIIe siècle. Les deux étages de rouages sont maintenus par six piliers cylindriques en fer moulurés et goupillés.

Horloge de table de Dumas, Toulouse, 1550-1560. © M. Hayard /Musée Paul-Dupuy

La face principale, qui porte le cadran est dédiée à Vénus sous les traits d’une femme assise tenant un coeur enflammé dans la main gauche et une pique dans la main droite. Le cadran est orné de rinceaux de feuillages avec les heures en chiffres romains, caractéristique très française du XVIe siècle.

 

 

Maître I.B., "Sol", burin, XVIe siècle (cat. Hayard p. 22)Horloge de table de Dumas, Toulouse, vers 1560, Toulouse, 1550-1560. © M. Hayard /Musée Paul-Dupuy

La face suivante, à droite, représente le Soleil sur un fond de paysage, sou sles traits d’un personnage âgé portant une couronne et vêtu à l’allemande : habit court, manches à volants, décolleté carré. Marchant pieds nus, il est représenté de dos, portant un flambeau dans la main droite et un bouclier orné d’un soleil dans la main gauche.

La Lune sur la face suivante est symbolisée par un personnage féminin dans un paysage de campagne. Ensuite, Mars est représenté de dos en armure, une grande hache sur l’épaule. Son bouclier dans la main droite est orné d’un visage rayonnant.

 

Horloge de table de Dumas, Toulouse, 1550-1560. © M. Hayrad/Musée Paul-Dupuy

Mercure est gravé sur la face suivante. Il est représenté avec un caducée à la main droite, en habit court, revêtu d’une large cape descendant jusqu’à terre. Il va pieds nus et porte un chapeau ailé. Dans le fond du paysage, se détache nettement une église et son clocher.

Sur la dernière face, Jupiter est représenté en costume allemand, avec casque recourbé, habit court, manches à volants, etc. Il porte une épée dans sa main droite et le traditionnel bouclier orné de deux poissons dans la main gauche.