Farnham MAXWELL-LYTE, Saint-Bertrand-de-Comminges, vue d’ensemble, 1860

Farnham MAXWELL-LYTE, Saint-Bertrand-de-Comminges, vue d’ensemble, 18602018-09-24T13:49:40+00:00

Project Description

Farnham MAXWELL-LYTE (Brixham, 1828 – Londres, 1906)

Saint-Bertrand-de-Comminges, vue d’ensemble

Épreuve sur papier albuminé d’après une plaque au collodion (34 x 40 cm), contrecollée sur carton portant la lettre et le cachet de l’éditeur, 1860

Inv. D 67.3.1582. Dépôt de la Société archéologique du midi de la France.

Ingénieur des mines, Farnham Maxwell-Lyte effectue en 1853 un séjour aux eaux de Luz-Saint-Sauveur, dans les Pyrénées. Comme ses compatriotes Henry Russell et Charles Packe, il tombe amoureux des Pyrénées et participe, entre 1853 et 1880, à l’aventure pyrénéiste – il est notamment vice-président de la Société Ramond en 1864. Passionné de photographie, il est un membre fondateur de la Société française de photographie en 1854 et apporte de nombreux perfectionnements à la technique du collodion / papier à la cire. Il invente aussi une méthode pour insérer dans une photographie de paysage un ciel rapporté, ceci pour pallier les problèmes de sensibilité des plaques au collodion. Cette vue de Saint-Bertrand, éditée par Théophile Marx, à Pau, est représentative des paysages pyrénéens qui valurent à l’artiste, membre du « groupe de Pau », de nombreux prix artistiques dans les années 1860.