NADAR, Portrait d’Eugène Viollet-le-Duc, 1878

NADAR, Portrait d’Eugène Viollet-le-Duc, 18782018-09-24T14:11:48+00:00

Project Description

NADAR, Gaspard-Félix TOURNACHON, dit (Paris, 1820 – Paris, 1910)

Portrait d’Eugène Viollet-le-Duc

Photoglyptie (23 x 17,9 cm), contrecollée sur carton portant la lettre, 1878

Inv. 67.65.459

Le grand architecte controversé du 19e siècle est photographié ici un an avant sa mort, dans une mise en image très dépouillée caractéristique de Nadar. Celui-ci méprisait en effet les prises de vues « mécaniques » de ses concurrents et cherchait à saisir la vérité du personnage dans son studio en lumière naturelle. Il fut incontestablement, dans le domaine de la photographie, le plus grand portraitiste de son époque.

Il s’agit d’un tirage pour La Galerie contemporaine des Illustrations françaises, 1876 – 1885 : publication en huit volumes présentant une remarquable galerie de portraits de personnalités artistiques, littéraires, religieuses ou civiles de l’époque. Les clichés, signés entre autres Nadar, Bertall, Carjat ou Mulnier, furent tirés en photoglypties, un procédé de reproduction mécanique, dont les droits d’exploitations avaient été acquis pour la France par la société Goupil & Cie en 1857, et qui permettait de produire en grande quantité des images inaltérables à la lumière, d’une qualité très proche de celle des tirages argentiques.

Claire Dalzin, cartel d’exposition Traits secrets. Le portrait, musée Paul-Dupuy, 2014-2015