Pere DAURA, Louise et Martha Daura, vers 1932

Pere DAURA, Louise et Martha Daura, vers 19322018-08-31T08:35:34+00:00

Project Description

Pere DAURA (Minorque, 1896 – Rockbrige baths, USA, 1976)

Louise et Martha Daura

Pointe-sèche (25,4 x 18 cm), vers 1932

Inv. 97.4.77

Ce double portrait a probablement été gravé à Saint-Cirq-Lapopie (Lot), où la famille Daura a vécu entre 1930 et 1939. En 1997, Martha Daura fit don au musée Paul-Dupuy d’un ensemble exceptionnel de dessins et d’estampes originales de l’artiste.

Pere Daura est l’un des chefs de file de l’abstraction et refuse l’approche surréaliste, bien qu’il fût l’ami d’André Breton. La famille est chez lui une source d’inspiration constante: son épouse et sa fille, bien sûr, dont les portraits jalonnent son œuvre, mais aussi la famille élargie – sa belle-soeur, Jean Feil Blair, son père, Juan Daura Sendra, ou encore Anne Matthews, la cousine de Louise. Il exécute également nombre de portraits de groupe, mêlant famille et amis… l’artiste s’incluant parfois lui-même dans la composition (Pierre, Louise et Martha). Ces portraits de famille s’intègrent à la description du monde artistique cosmopolite de l’entre-deux-guerres, dans lequel évolue la famille Daura, et au cœur d’une œuvre qui explore inlassablement des univers familiers et des expériences intimes : les villages catalans de sa jeunesse, le Paris des années 30, la guerre d’Espagne, les paysages de Virginie, où l’artiste passe la dernière partie de sa vie.

(Claire Dalzin, cartel d’exposition Traits secrets. Le portrait, musée Paul-Dupuy, 2014-2015)