Répertoire des artistes

Répertoire des artistes2018-08-28T08:27:33+00:00

AMOUROUX Raymond (Belesta, 1885 – ?)

Section dessin de l’École des Beaux-Arts de Toulouse entre 1907 et 1909.

BALARD Émile (16 novembre 1893 – après 1954)

Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Toulouse, section sculpture 1907-1914.

Engagé en 1914 dans le 362e Régiment d’infanterie.

Il participe en 1954 au XIXe Salon au Palais des Arts Toulouse du 23 octobre au 21 novembre 1954. Il apparaît dans liste des exposants en tant qu’artiste peintre-sculpteur, 15 r. Pasteur, Albi –> voir la bibliothèque numérique de Toulouse

BOURTIS L. (?) ( ? – ? )

Ancien élève de l’Ecole des beaux-Arts de Toulouse.

L. Bourtis (?), Croquis d'un abri, 11 décembre 1917, crayon noir, 200 x 128 mm. Ancien Fonds de l'Isdat

BRESSOLLES Jean-Louis ( ? – ? )

« Ancien élève de l’Ecole des beaux-Arts de Toulouse [section d’architecture de 1911 à 1915] actuellement poilu au 122e sur le front vous envoie ses meilleurs souvenirs »

Portrait photographique de Jean-Louis Bressolles

CAMP Gérard (10 février 1889- ?)

Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Toulouse, « section arts industriels-sculpture » de 1905 à 1908.

DAGRAS Georges (26 juin 1894- ?)

Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Toulouse, « section architecture » de 1908 à 1914. Il était sous-lieutenant au 1er Génie.

Cité à l’Ordre de la Nation.

portrait photographique de Georges Dagras

En 1915 , il écrivit une carte à ses camarades de l’Association des Beaux-Arts de Toulouse :

A mes camarades de l’A. B. A. Campagne de guerre 1914-1915, Mon cher camarade

Pour vous prouver que le caractère français ne perd jamais ses droits, dans n’importe quels moments, dans des conditions si périlleuses qu’elles étonnent ; je vous envoie une vue du musée que ma cie avait crée près de Reims : culots d’obus, éclats, balles, obus non éclatés, douilles, moteur d’aéroplanes, chassis d’aéroplanes,  réservoirs, telles sont les pièces rares que nous y avions jalousement entassées. Nous en étions jaloux, tous les régiments nous l’enviaient nous avions même, réuni des ossements romains, des armes romaines que dans nos fouilles guerriers, nous avions déterrées – ce rayon était devant notre popote, c’était le plus riche –  Cordiales poignées de mains

Georges Dagras

DESCORPS Jean (? – ?)

Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Toulouse.

HAFFNER Léon (4 novembre 1881 – 1972)

Le musée Paul-Dupuy possède une aquarelle de cet artiste réalisée durant la Première Guerre Mondiale provenant de l’ancien Fonds de l’École des Beaux-Arts de Toulouse, cependant, Léon Haffner n’en a pas été l’élève. Il est né à Paris, il découvre sa vocation au Havre où il passait ses vacances. Il remporte le deuxième prix à un concours de dessin organisé par la Ligue Maritime Française en 1907. Il est nommé peintre officiel de la Marine de 1918 à 1972. Il est également écrivain et historien de la marine.

Léon Haffner, photographie
Haffner, Voilier, 1915, crayon noir, aquarelle et gouache, 100 x 65 mm. Ancien fonds de l'Isdat

MÉDARD Pierre, ( ? – ? )

Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Toulouse.

MONTAUT Pierre de, (29 juin 1893 ou 27 juin 1892 (?)- 1943 (?))

« De Montaut Pierre né à Oloron B.P. Le 29 Juin 1893 / Sect. Architec. 1909-1914, officier d’adminis. 18e Corps » En bas : « Longueral / (aisne) / 1915 »

Il y a probablement une erreur dans la date de naissance sur le cartel du dessin présenté à l’exposition de l’École des Beaux-Arts. En effet, il semblerait que ce Pierre de Montaut soit le même que le Pierre Edmond Louis Marie de Montaut, également né à Oloron-Sainte-Marie, le 27 juin 1892 qui a participé au jeux olympiques d’été de 1936 dans la section « voile » et qui a épousé en 1939 la soeur de Tamara de Lempicka, Adrienne Gorska, architecte comme lui. Ensemble, ils étaient membre de l’Union des Artistes Modernes. Tamara de Lempicka l’a portraituré en 1931.

Tamara de Lempicka, Pierre de Montaut, 1931

PLAS Charles (2 mai 1892-25 avril 1954)

Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Toulouse, section sculpture 1906-1914.

Premier Grand Prix de Sculpture en 1920.

Il reçoit la commande du Monument aux morts de Vichy en 1927 –> Plus d’informations 

Dans sa ville natale, Toulouse, il réalise La danse antique, les Cariatides de la salle du Théâtre du Capitole.

La bibliothèque universitaire de Strasbourg conserve un dessin pris sur le vif dans les tranchées et des notes manuscrites dans lesquelles Charles Plas raconte une de ses évasions alors qu’il était prisonnier des Allemands –> Plus d’informations

SATY Charles (Castres, 14 juin 1896-Mort au champs d’honneur en Champagne le 31 janvier 1917)

Ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Toulouse, section « Arts industriels ».

Voir sa fiche dans la base de données des Morts pour la France de la Première Guerre Mondiale  (Ministère de la Défense, Mémoire des hommes)

Paul Valat, Charles Saty, photographie sur carton, 163 x 106 mm. Ancien Fonds de l'isdaT
Charles SATY, Portrait d'un soldat, Lyon 1916, crayon noir, 136 x 88 mm, ancien Fonds de l'isdaT

TROY Charles (9 mai 1894 – 7 mars 1916)

« Tué à l’ennemi » à Verdun (Meuse) le 7 mars 1916.

Recto, sur papier collé : « Troy Charles  né à Toulouse le 9 mai 1894 ; Section Sculptu / 1906-1914, au 160e d’infie Tué devant Verdun le 7 mars 1916 ».

Anonymes

Ensemble des dessins qui n’ont pas été signés ou dont la signature est illisible.